Entretien

Entretenir sa voiture c’est assurer une longue vie à votre machine. Cependant la plupart du temps, on a tendance à traduire “entretenir” avec “nettoyer”. Eh bien, c’est faux où plutôt c’est inexact. En effet, entretenir votre voiture c’est bien sûr la nettoyer mais c’est aussi la lubrifier, vérifier l’absence de pièces cassées, rattraper les jeux et bien d’autres choses.

Les produits d’entretien
Il existe bon nombre de produit d’entretien, je vais lister les principaux:

Alcool à brûler (éthanol)
C’est un dégraissant qui n’attaque pas les plastiques. Il peut être utilisé pour le moteur, la carrosserie et le châssis.
A utiliser dans un local ventilé (sinon gare à la gueule de bois). L’alcool à brûler se trouve soit en grande surface soit en magasin de bricolage.

Gomme de nettoyage
Il s’agit d’un produit qu’on trouve en magasin de modélisme pour environ 13 Euros. Commercialisé par Serpent sous l’appellation cleaning gum, il s’agit d’une pâte qui a la consistance du chewing-gum. On en prend un peu et on l’applique sur la partie à nettoyer. Cela va attraper toutes les saletés. Comme c’est une pâte, on peut l’utiliser pour l’intérieur de la culasse, les formes complexes (ailettes de culasse), etc... très pratique. Enfin, cette pâte se réutilise. Une boite permet de tenir plus d’un an.

Huile pour filtre à air
S’utilise uniquement pour être appliqué sur le filtre à  air.
S’achète en magasin de modélisme.

 

Gomme d’écolier. (Avec un coté bleu)
Idéal pour supprimer les traces de calamine sur les pièces moteur.

WD40
LE produit miracle. Cela dégraisse, nettoie, dégrippe et en plus cela lubrifie. A utiliser pour toutes les pièces en mouvement ou lorsque quelque chose frotte, grippe, etc...
S’achète en grande surface ou en magasin de bricolage.
L’indispensable. S’il n’en faut qu’un, c’est lui!

Huile (par exemple 3 en 1)
Une huile fluide qui permet de lubrifier les axes d’amortisseur par exemple.
S’achète en grande surface ou en magasin de bricolage.

Huile de remontage moteur ou huile de ricin
S’utilise lorsque vous remonter votre moteur, surtout si vous ne compter pas le réutiliser tout de suite.
L’huile de remontage s’achète en magasin de modélisme, l’huile de ricin s’achète en pharmacie.

 

 

 

Eau + produit vaisselle
S’utilise pour nettoyer la carrosserie.
Personnellement, je l’utilise pour nettoyer aussi les roues, les mousses de filtre à air (bien les sécher avant de les remonter) et certaines pièces plastiques. A proscrire pour toutes pièces métalliques. Je dis bien à proscrire. Rappeler vous les formules suivantes:
Métal + Eau (même des gouttes) = Rouille
et Rouille + Voiture R/C = Pas bon ménage...

Graisse
De la graisse mécanique. L’avantage par rapport à l’huile c’est qu’elle reste là où on la met. Dans les roulements à billes par exemple.

Brosses, chiffon et SopalinTM.
Le Sopalin, c’est le chiffon miracle pour moi. Personnellement j’évite les chiffons en tissus car ils peluchent souvent.
Ensuite au niveau des brosses j’utilise des brosses que je trouve à Décathlon au rayon vélos. Ils en font de toute les formes et longueurs. Très pratique pour brosser les zones difficilement accessibles.

Entretenir sa voiture

Sur le circuit
L’entretien de sa voiture sur le circuit est relativement limité. C’est vrai qu’on est plus là pour rouler et s’amuser qu’autre chose. Cependant, il y a quand même un minimum à faire:

Après chaque plein.
- Vérifier en faisant tourner les roues qu’il n’y a pas de point dur dans la transmission (graviers dans les courroies ou les poulies).
- Vérifier le bon fonctionnement des différentiels en bloquant la courroie et faisant tourner l’une des roues. La roue opposée doit tourner dans l’autre sens.
- Faire le plein. Ouarf! Le nombre de fois où j’ai oublié de le faire et essayé de redémarrer sans succès... pendant 5 minutes.

Tous les 4 à 5 pleins.
- Nettoyer le filtre à air. Personnellement, je le place dans un petit pot de confiture, je l’arrose d’essence et/ou de WD40. Je referme le pot, je secoue et il n’y a plus qu’à le sécher avec un sopalin. Puis il faut le relubrifier à l’huile pour filtre. Il s’agit d’une huile dite “filante” qui piège les poussières. Attention toutefois à ne pas noyer le filtre d’huile, l’air doit pouvoir passer. C’est une erreur de débutant de trop huiler son filtre et après ils ne comprennent pas pourquoi la voiture ne démarre pas. Et pour cause, le moteur ne peut pas aspirer d’air, il est comme enrhumé... A l’inverse, ne jamais, et je dit bien ‘jamais’ rouler avec un filtre non huilé ou sans filtre.
- Mettre un petit coup de brosse deci-delà. Cela permet de vérifier que tout va bien.
- Si vous devez démonter la bougie penser à nettoyer l’intérieur de la culasse avec la gomme de nettoyage afin d’éviter que des poussières rentre dans le moteur.
- Vérifier l’état des pneus, les changer si nécessaire. Sinon intervertir les pneus droits avec les pneus gauches afin de répartir l’usure.
- Vérifier la tension de vos accus. Penser qu’à moins de 5,2 V, les servos perdent toute puissance.

A la maison
Nettoyer
Personnellement, après chaque sortie je nettoie ma voiture de fond en comble, pour cela, je la démonte entièrement. Cela à plusieurs avantages:
- Au bout d’un moment vous connaissez votre voiture par coeur
- Elle est nickel, vous pouvez manger dessus... bon, je vous accorde que c’est pas pratique.
- Vous êtes sûr de repérer les pièces endommagées
Par contre cela à 2 inconvénients:
- Cela prend du temps: une soirée.
- Votre femme risque de pas trop apprécier le déballage d’alcool à brûler, huile, graisse, cambouis plus toutes les pièces sur la table de la salle à manger.

Donc si vous êtes moins extrémiste que moi, pour un nettoyage que j’appellerais “Niveau 1”:
- Un bon coup énergique de brosse.
- Aux endroits vraiment sales, appliquer la fameuse gomme de nettoyage.
- Un p’tit coup de sopalin sur la carrosserie pour enlever le surplus d’huile imbrûlé, surtout vers la sortie du pot d’échappement.
Nota, même moi, par flemardise, je me contente du nettoyage niveau 1 de temps en temps. Surtout si la voiture est à peu près propre.

Maintenant, si vous êtes comme moi. Allons y pour le “Niveau 2”, le niveau des pros, des experts, de ceux qui en veulent, des winners, bref de MOI. (Paf! les chevilles)
- J’enlève le moteur. Je bouche l’arrivée d’air et d’essence et je lave le tout à l’alcool à brûler, à l’aide d’une brosse à poil long. Après séchage, je manipule le carburateur pour vérifier qu’il n’y a pas de point dur. Si il faut démonter le moteur cf Moteur GS15R ou Moteur compet.
- Je démonte la voiture en essayant quand même de ne pas tout dérégler. C’est à dire que je ne touche pas aux rotules de fusée ou au tirants de direction. Par contre, le reste est démonté. Les pièces tout en plastiques sont nettoyées à l’eau savonneuse. Les autres, à l’alcool à brûler. En passant, je vérifie l’état des pièces, notamment les triangles de suspension, les cardans, les fusées, les poulies et les courroies. Une attention particulière pour ces dernières qui s’encrassent facilement.
- Je nettoie le filtre à air à l’eau savonneuse. Si nécessaire je le jette. Il ne doit en AUCUN cas rester la moindre poussière dans le filtre, une fois propre. Bien attendre qu’il soit sec avant de le remonter afin d’éviter l’entrée d’humidité dans le moteur.
- Je rince le réservoir à l’alcool à brûler pour enlever les poussières qu’il pourrait y avoir, notamment dans celui de la MTX3 qui à un filtre à essence intégré.
- Pour redonner l’aspect du neuf, je passe un coup de chiffon imbibé de WD40 (décidément, c’est le produit miracle)
- Je vérifie ensuite que les roulements à billes n’ont pas de point dur.
Pour les nettoyer, je les déflasque, je les nettoie avec du WD40, je les regraisse et les reflasque (A faire seulement si besoin). Voici comment:

Enlever l’agrafe à l’aide d’un objet pointu comme une aiguille ou un stylet comme le mien.

Enlever le flasque, cela révèle les billes. Noter que l’on dit UN flasque et non UNE flasque...

Voici l’agrafe qui commence à venir. Attention, elle a un effet ressort et elle peut sauter. Attention à ne pas la perdre.

 

Enlever ensuite l’agrafe et le flasque de l’autre coté. Nettoyer le tout au WD40 jusqu’à ce que tout roule sans accroc.

L’agrafe est sortie. Elle retient le flasque.

Graisser ensuite le roulement avec de la graisse mécanique et remonter flasques et agrafes.

- Ensuite, si besoin est, je change l’huile/graisse des amortisseurs et différentiels, mais là c’est quand même exceptionnel.

Ensuite, il ne me reste plus qu’à tout remonter et on est prêt pour la phase 2. La lubrification.

La lubrification
Nos voitures n’on pas beaucoup besoin d’être lubrifié. Heureusement d’ailleurs.
Les seules pièces à graisser sont:
- Les tiges des amortisseurs, à l’huile
- La roue libre de la boite de vitesses, avec de la graisse
- La butée à billes que l’on trouve à l’extrémité des embrayages réglables type Centax.
Ensuite, je fais tourner les courroies et poulies et je vérifie que tout tourne librement. Si cela frotte un peu, j’applique du WD40 avec un sopalin. Essayer c’est l’adopter...

Avec tout cela il ne reste plus qu’à passer à l’étape suivante. La vérification des jeux.

Vérifier les jeux
Au cours de sa vie, votre voiture va prendre un peu de jeux. Il faut chercher à les corriger.
Ils peuvent apparaître notamment:
- Au niveau des rotules de porte fusée. Il suffit alors de resserrer un peu l’écrou qui les maintient.
- Au niveau de la direction, dans la chaîne de commande, suite à un choc, des pièces peuvent se fendre ou être déformées. Dans ce cas, il vaut mieux changer.
- Dans les roulements à billes. Pas d’autre solution que d’en changer.

Last check-up
Dernière vérification:
- Vérifier, si vous ne l’avez pas fait, l’état des poulies, courroies, cardans, et triangles de suspension.
- Faire rouler la voiture pour déceler les bruits, frottement, grincement, point dur, etc...
- Si vous avez un peu de temps, un p’tit passage au banc de réglage pour vérifier que tout est dans l’axe (surtout si il y a eu des chocs).
- Vérifier la hauteur de caisse en fonction de l’usure des pneus, la corriger si nécessaire

Et voilà, vous êtes prêt pour retourner sur le circuit et re-salir votre voiture, maintenant qu’elle est toute propre...